Nous vivons entourés par eux. Il est fort possible que vous fassiez partie des 92% de personnes dans le monde occidental se trouvant à moins de 2 mètres d'un code-barres. Mais les codes-barres sont inconnus à la plupart des gens. Dans cet article, nous verrons les bases et la terminologie la plus utilsée dans les codes-barres. Ejemplo de código de barras

Une barre est chacun des caractères linéaires noirs qui la composent. Il est important de noter que les barres dans les codes sont noires et non pas une succession de barres noires et blanches, car cela pourrait aussi être interprété. On appelle les zones blanches : "espaces".

Un " espace inter-caractères" (en anglais, "intercharacter gap") est un code discret, formé par l'espace à la fin de la barre d'un caractère et le début de la suivante. Et chacune des parties qui composent le code-barres, sont appelées "éléments", ou plus exactement "éléments du code-barres"

Un "module" est l'élément le plus étroit d'un code-barres. Les barres et espaces larges sont exprimés en plusieurs modules dans les codes-barres.

La "Dimension X" est la largeur la plus étroite de l'élément. Par exemple, si l'élément de code-barres le plus étroit est un espace de 1 mm, ce serait la dimension X.

La "Zone silencieuse", ou Quiet Zone, appelée aussi Clear Zone ou Zone Claire est la zone vide qui précède et succède au code-barres. Elle est également appelée "marge de lumière" et il est nécessaire de configurer l'adresse de symbole du code-barres. La zone de silence doit être au moins 10 fois plus grande que la dimension X, avec un minimum de 2,5 mm en plus. Dans le cas où le lecteur de code-barres nécessite un champ de grande profondeur, la formule à appliquer serait: Q = 15 fois la dimension X.

Un symbole de code-barres se compose d'un code-barres, de deux zones de silence et d'une ligne d'interprétation. La zone de silence de la zone Q qui précède et succède au code-barres aide à identifier l'objet à décoder.

La ligne d'interprétation est placée en dessous et traduit toutes les informations codées en caractères lisibles.

Types de codes-barres les plus courants

De nombreux systèmes de représentation de codes-barres ont été développés pour répondre à des besoins spécifiques.

Cette petite liste devrait nous permettre de choisir le code-barres dont nous avons besoin et qui est le plus adapté à nos besoins en fonction de l'application, de la méthode d'impression et de la technologie de reconnaissance.

Les codes-barres doivent souvent répondre à des besoins contradictoires tels que:
  • * Tolérance aux longues impressions
  • * Tolérance à certaines limites de largeur
  • * Codes haute densité
  • * Caractères de largeur constante
  • * Capacité d'autocontrôle
  • * Même nombre de barres pour tous les caractères
Il existe une règle universelle concernant les codes-barres: «Plus le code-barres est imprimé, c'est-à-dire que plus le contraste entre les barres et les espaces est grand, plus le code peut être lu facilement.

Ce sont les systèmes de représentation de codes-barres les plus courants:

code-barre

Dans les prochains articles nous verrons plus en détail ces systèmes de représentation.